Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. LaTeX
  3. Ajouter un glossaire
Extrait - LaTeX Concevez des documents élaborés et structurés
Extraits du livre
LaTeX Concevez des documents élaborés et structurés
2 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Ajouter un glossaire

Exploiter les glossaires

Les glossaires sont très souvent présents dans les livres techniques, les manuels d’utilisation ou les thèses et mémoires. Ils permettent de donner une définition de termes complexes pour le lecteur novice sur le sujet de l’ouvrage.

Avec LaTeX vous pouvez exploiter des glossaires avec l’aide du package glossaries : https://www.ctan.org/pkg/glossaries. Comme toujours, vous trouverez une riche documentation pour ce package.

Créer un glossaire de définitions

1. Le package glossaries

Commençons par créer un glossaire « classique », c’est-à-dire une liste de définitions de termes complexes utilisés dans le document. Cela va se faire en plusieurs étapes. Après avoir installé le package, il faut spécifier toutes les entrées du glossaire : termes à définir et définitions. Puis, dans un second temps, il faut ajouter les termes du glossaire dans le document.

Enfin, après une triple compilation enclenchée par la commande \makeglossaries saisie dans le préambule, vous pourrez afficher le rendu en PDF, avec la commande \printglossaries placée dans le document.

Donc la première étape consiste à ajouter le package glossaries et la commande \makeglossaries dans le préambule :

\documentclass[11pt,a4paper]{book} 
\usepackage[utf8]{inputenc} 
\usepackage[french]{babel} 
\usepackage[T1]{fontenc} 
\usepackage{makeidx} 
\usepackage{lmodern} 
 
% Ajout du package glossaries 
\usepackage{glossaries} 
 
% Création du glossaire 
\makeglossaries 

2. La définition des entrées du glossaire

La deuxième étape consiste à définir les entrées du glossaire. Cela se fait aussi dans le préambule. Ces définitions se créent avec la commande : \newglossaryentry{Identifiant unique}{name= nom de l’entrée}{description=Définition de l’entrée}.

Voici un premier exemple :

\newglossaryentry{loip}{ 
   name={Lorem Ipsum}, 
   description={Ceci est la définition de lorem ipsum. Cras 
mattis consectetur purus sit amet fermentum. Donec sed odio 
dui. Curabitur blandit tempus porttitor.} 
} 

Détaillons cette commande :

  • \newglossaryentry est la commande pour créer une nouvelle entrée du glossaire.

  • {loip} est l’identifiant unique donné à cette entrée de glossaire. C’est cet identifiant que vous utiliserez...

Ajouter un glossaire d’acronymes

1. Le package glossaries avec l’option acronyme

Il est plus que très courant dans les ouvrages scientifiques et techniques d’avoir un très grand nombre d’acronymes. Or il peut être très déroutant pour les lecteurs de lire un acronyme sans en connaître le sens. Si le lecteur est novice dans un domaine, est-ce que les acronymes tels que CSS, JS, PNG, ou SVG, auront un sens pour lui ?

Pour résoudre ce problème, nous allons ajouter un glossaire d’acronymes à notre ouvrage. Ce type de glossaire est intégré nativement dans le package glossaries, il faut juste préciser avec une option que nous allons utiliser des acronymes.

Dans le préambule, précisez l’utilisation des acronymes, avec l’option [acronyms] dans la déclaration du package :

% Ajout du package glossaries avec l'option pour les acronymes 
\usepackage[acronyms]{glossaries} 

2. La définition des acronymes

Toujours dans le préambule, il faut maintenant définir les acronymes, avec la commande \newacronym{Identifiant unique}{Nom de l’acronyme}{Définition de l’acronyme}.

Voici un exemple :

\newacronym{html}{HTML}{HyperText Markup Language} 

Détaillons la syntaxe :

  • \newacronym est la commande pour définir...